Tous les articles par emilierc

Le travail du métal dans l’Antiquité

Table ronde

La rencontre entre des hommes et “du cuivre” débute certainement par son emploi pour la parure du corps il y a environ 5 000 ans. Plus tard, c’est avec l’augmentation des quantités en circulation, et la mise en oeuvre d’alliages, que débutent les fabrications d’outils, d’armes et de vases. En dépit de la découverte d’autres métaux à partir du 15e siècle, le parcours fonctionnel du cuivre comme son inscription dans le champ symbolique se poursuit jusqu’à nos jours. Michel Pernot, qui vient de faire paraître un ouvrage pluridisciplinaire “Quatre mille ans d’histoire du cuivre” sous titré “Fragments d’une suite de rebonds” viendra animer la table ronde et présentera une conférence le lendemain lors de l’assemblée générale de la SRAC sur le même thème.

27 avril 2019, 10h
Centre de documentation (7 rue St-Pierre, 86300 CHAUVIGNY) http://www.chauvigny-patrimoine.fr/SRAC/reunions_conferences.php

Programme

Un atelier : le lieu de vie des hommes du métal, Michel Pernot, ancien directeur de recherche au CNRS

Un exemple de forge rurale antique : Souppes-sur-Loing, Florian Sarreste (Éveha)

Les installations temporaires des chantiers de construction antiques : un artisanat méconnu, Christophe Loiseau (Éveha)

Un espace dédié au travail du métal au coeur de Mediolanum (Saintes, La Providence) : premières données, Jean-Philippe Baigl, Gaëlle Lavoix (Inrap), Isabelle Bertrand

Les Bituriges et le fer, 500 ans avant Jules César : le site de Meunet-Planches (Indre), Nadine Dieudonné-Glad (Université de Poitiers)

Co-organisée avec la SRAC et Instrumentum, groupe européen de travail sur l’artisanat.
Sur inscription au 05 49 46 35 45 ou musees@chauvigny-patrimoine.fr
Gratuit – Ouvert à tous

7emes Journées d’Etudes – Métal et matériaux périssables

Du 21 au 23 mars 2018, Strasbourg – Sélestat (Alsace)

Organisées par l’association Corpus – Étude du mobilier métallique et de l’instrumentum, avec le soutien de la DRAC Grand Est – Site de Strasbourg, d’Archéologie Alsace, du Centre de Conservation et d’Étude d’Alsace et de l’UMR 7044 Archimède (Archéologie et Histoire ancienne : Méditerranée – Europe), ces septièmes journées d’étude seront consacrées aux Métal & matériaux périssables

Ces dernières années, les études de mobilier archéologique associent davantage les analyses de matériaux organiques et amorphes (bois, cuir, fibres végétales ou animales, restes alimentaires, etc.). Les interventions portent une attention nouvelle aux vestiges discrets, partiels ou microscopiques, générant ainsi un enrichissement conséquent de la connaissance des populations anciennes et un renouvellement des recherches.

Le thème de ces septièmes rencontres Corpus, Métal & matériaux périssables, sera abordé par une série de communications et de posters consacrés à des vestiges de l’âge du Bronze à l’époque contemporaine. L’accent sera mis sur les approches méthodologiques et pluridisciplinaires au gré des différentes étapes de découverte, de restauration, d’étude, de conservation et de valorisation du mobilier.
Une journée sera également consacrée à l’actualité de la recherche sur le mobilier métallique de la Protohistoire à l’époque moderne, durant laquelle seront présentés les travaux de recherche d’étudiants et de professionnels.
L’organisation d’ateliers en groupe animés par des spécialistes permettra enfin de sensibiliser de manière concrète les chercheurs à ce potentiel documentaire (journées réservées aux membres de l’association Corpus).

Inscription à renvoyer avant le 28/02/2018 à

corpus2018@gmail.com

ou

Archéologie Alsace
Journées d’étude Corpus
11 rue Champollion
67600 Sélestat
Programme complet et fiche d’inscription

Télécharger le programme en PDF : CORPUS-2018_programme

Télécharger la fiche d’inscription seule : CORPUS-2018_inscription

Voir les informations pratiques sur le site de Archéologie Alsace.