Thèse de Pauline Bombled

L’évolution des armements en Gaule durant l’Antiquité tardive, l’exemple de la lance. Approche fonctionnelle, archéométrique et sociale entre le IIIe et le Ve s. apr. J.-C.

Soutenue le 8 septembre 2023, sous la direction de Paul Van Ossel et la codirection de Phillipe Dillmann et Michel Kazanski.

Université Paris-Nanterre, Umr 7041 ArScAn

Contact Pauline Bombled

Mots-clés : Armement, Chasse, Guerre, Métallographie, Typochronologie, Évolution

Résumé

Cette étude globale des lances datées de l’Antiquité tardive montre la nécessité du croisement des sources « traditionnelles » (iconographiques, littéraires et archéologiques) avec des sciences extérieures à celles humaines, afin de mieux appréhender l’évolution des armements et leurs différentes fonctions, tant militaires, que sociales et symboliques.

Plus que toute autre arme, la lance possède, en dehors de tout cadre militaire, une place et un rôle privilégié dans les sociétés antiques. Nulle autre arme offensive ne peut prétendre être une figure commune et familière autant du portrait divin que du portrait impérial. Dès les débuts de Rome, les lances ont pris part aux récits mythologiques et historiques de la capitale avant de devenir des instruments de justice, d’autorité et de pouvoir. À l’Antiquité tardive, la place de lance dans le discours de propagande officiel semble prendre de l’ampleur, particulièrement dans le monnayage impérial. En même temps que la figure de l’Empereur prend de l’importance dans l’iconographie monétaire du monnayage officiel, la lance devient aussi plus présente. Elle n’est plus seulement un atour divin, comme c’était le cas pour le Haut-Empire. Elle soutient désormais le discours imagé de la figure impériale en s’associant à des discours portant les vertus classiques de courage militaire, les idées de puissance militaire, de domination, de victoire, de gloire, de conquête et d’autorité.

La réunion d’un corpus de plusieurs centaines de pointes de lance confirme ce qui était déjà soupçonné ; la diversité morphologique et métrique de ce type d’objets. Ce sont au total 37 types de pointes de lance qui ont été identifiés pour l’Antiquité tardive. Leur comparaison avec des découvertes antérieures et postérieures issues de toute l’Europe révèle en revanche un phénomène de fluctuation dans la caractérisation des types. L’émergence, le développement, la transformation et la disparition de certaines catégories d’hasts coïncident avec les instabilités politiques, économiques, administratives et militaires qui transforment l’Empire romain.

Le recours à des principes et des méthodes de calcul tirés des sciences mécaniques, mathématiques et anatomiques invite à porter un nouveau regard sur les pointes de lance et leur maniement. La forme, les dimensions et la masse de l’objet, mises en perspectives avec la panoplie militaire, les dispositions tactiques des différentes catégories de lanciers et leur rôle dans les combats, ont pu être déterminantes dans les capacités de manipulation et de mise en mouvement des armes. À partir de ces différents facteurs, il est possible de déduire hypothétiquement la longueur générale des lances, le type de préhension qui autorise une manipulation moins contraignante et une efficacité dans la portée des coups et incidemment, la nature des coups qui pouvaient être portés et celui du combattant qui en est équipé.

Outre le fait que se dessine toute une escrime à la lance qui mériterait d’être approfondie par l’expérimentation, on parvient enfin à approcher le déterminisme entre la forme et la fonction des hasts.

Au travers des changements que subissent les lances, on parvient également à percevoir ceux qui bouleversent les institutions de la société romaine à l’Antiquité tardive.



Citer ce billet
emiliecr (2023, 12 octobre). Thèse de Pauline Bombled. CORPUS. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/redd

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search